Skip to content

Plan de relance : Doctegestio se mobilise en faveur de l’accompagnement vers l’emploi et de l’innovation technologique

Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio se satisfait des mesures prises par le gouvernement annoncées dans son plan de relance. Le Groupe Doctegestio, assurant des activités à fort impact social et solidaire dans les secteurs de la santé, du médico-social, du tourisme social et familial, de l’immobilier et des nouvelles technologies y contribuera et prendra toute sa part.

Par l’embauche de 500 alternants en contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation au sein de ses équipes dans ses différents métiers, le Groupe Doctegestio accompagnera les jeunes et les moins jeunes dans un projet professionnel complet leur permettant de s’intégrer à la vie et la culture de l’entreprise. Les métiers de la santé, du médico-social, du tourisme social, au sein du Groupe accueilleront ces alternants dans la but de promouvoir une réelle insertion professionnelle durable.  Doctegestio s’emploiera à mettre les personnes recrutées au coeur des dispositifs métiers et sera attentif à leur intégration dans le parcours le plus adapté en favorisant la synergie des connaissances et la coordination sur le terrain professionnel. 

La formation est un des vecteurs majeurs au sein du Groupe pour permettre à chacun d’évoluer selon ses souhaits et ses capacités. Quel que soit son âge, l’accès à la formation est un élément essentiel au coeur d’une démarche pédagogique avérée dans tous les secteurs d’activité de Doctegestio.

Sur le plan de l’innovation technologique, le Groupe Doctegestio se félicite des mesures concernant la digitalisation des services de santé et médico-sociaux qu’il a lui-même entrepris en développant plus de 60 applications au service de ses salariés et de ses bénéficiaires.

Il poursuivra l’expérimentation du “Cahier de liaison numérique”, actuellement en cours dans le secteur du médico-social pour les publics fragiles du département de l’Oise. Ce Cahier de liaison numérique est l’outil central à partir duquel tous les acteurs, financeurs, opérateurs, bénéficiaires, familles, institutionnels, doivent coordonner leurs actions. Accessible à distance, il permet la transmission d’informations et de consignes en temps réel et la coordination de l’ensemble des acteurs.

Pour Bernard Bensaïd, “la fonction première du cahier de liaison est la connectivité avec tous les acteurs de la filière”.

Enfin, concernant les mesures sur l’hôpital, le groupe entend s’associer au travail de modernisation et d’adaptation du système de santé aux besoins des territoires. Par le développement du réseau des établissements déjà présents au sein du groupe, ce dernier entend participer au décloisonnement entre la médecine de ville et la médecine hospitalière en apportant dans les régions des soins de haute qualité par des parcours de vie adaptés aux besoins de chaque individu et de chaque familles. La digitalisation accompagne ce développement en mettant au service des professionnels et des patients les moyens les plus sophistiqués pour entrer en contact, puis pour accéder aux solutions d’accompagnement des différentes pathologies.

Pour Bernard Bensaid et ses équipes, la relance économique de la France est un impératif. Ils en ont fait  la priorité du groupe pour la fin de l’année 2020 et pour l’année 2021.

Ne soyez plus le dernier au courant !