Skip to content

Covid-19 : Une mobilisation forte des cliniques Doctegestio aux côtés du secteur hospitalier public

covid mobilisation établissements de santé doctegestio

L’ensemble des 18 établissements de santé du groupe Doctegestio sont fortement impliqués dans la crise sanitaire provoquée par l’épidémie de la Covid-19. Près d’un millier de patients ont été hébergés dans les établissements Doctegestio, et à ce jour encore, 162 patients dont 8 d’entre eux sont hospitalisés dans des lits de soins critiques. En partenariat avec le secteur hospitalier public et les autres acteurs de santé, le groupe Doctegestio participe activement à la stratégie de gestion de l’épidémie. Fort de l’appui des établissements médico-sociaux du Groupe, Doctegestio apporte la preuve de l’importance de pouvoir devenir un acteur global de l’offre de soins du territoire.

Plus de 70% des interventions chirurgicales ont été déprogrammées afin de libérer du personnel pour faire face à la prise en charge des patients COVID. Avec cet effort sans précédent de déprogrammation massive, voulue par les ARS, les établissements de santé Doctegestio ont étendu leurs capacités dédiées au Covid, en lits médicaux “classiques” ou en lits dits de “soins critiques”. Ainsi les cliniques Doctegestio, et plus particulièrement le Groupement Hospitalier Mutualiste de Grenoble (38), la Clinique de Bonneveine à Marseille (13), la Clinique Malartic à Ollioules (83), l’Hôpital de Chantilly Les Jockeys à Gouvieux (60) et la Clinique Vauban de Livry-Gargan (93), ont été en capacité d’accueillir près de 200 patients atteints de la Covid-19. Seuls les actes de chirurgie mettant en jeu une véritable perte de chance pour nos patients et l’activité oncologique ont été maintenues conformément aux directives nationales.

Grâce à la déprogrammation, d’autres établissements du Groupe ont libéré du personnel soignant et dégagé des ressources mises à disposition d’établissements publics et privés de première ligne. La pandémie de la Covid-19 a permis de renforcer la collaboration et la complémentarité des activités entre les établissements du public et du privé. À Vendôme (41), la Clinique du Saint-Coeur est venue en renfort du centre hospitalier de Vendôme-Montoire (CHVM), en libérant une quinzaine de volontaires (IADE, IBODE, IDE, AS…) pour renforcer les équipes en unité Covid et non Covid de l’hôpital. Même constat en Seine-et-Marne, où la Clinique Saint-Brice (77) a encouragé le volontariat et la mise à disposition des personnels infirmiers de son établissement au profit de l’hôpital Léon Binet. Le personnel soignant de la Clinique Chartreuse s’est également porté volontaire pour venir en renfort dans les unités de réanimation et autres secteurs du GHM de Grenoble.

Des transferts de patients ont également eu lieu pendant cette seconde vague de Covid-19. La Clinique du Pays de Seine (10) a notamment assuré toutes les urgences traumatiques et viscérales des patients Covid ou non Covid adressées par l’hôpital du groupement hospitalier Aube Marne (GHAM). En normandie, à Saint-Lô et Coutances, l’Hôpital Privé du Centre Manche a ouvert ses blocs aux chirurgiens du Centre hospitalier Mémorial de Saint Lô. Il apporte son soutien pour la prise en charge des patients en aval de la chirurgie.

L’entraide entre le public et privé passe aussi par la mise à disposition de capacité d’hospitalisation. La Clinique Saint-Jean l’Ermitage à Melun (77) a proposé au Groupe Hospitalier Sud Île-de-France (GHSIF), partenaire du Santépôle, une aile d’hébergement avec une capacité de 29 lits d’hospitalisation. Cela permet au centre hospitalier de désengorger ses services de médecine pour les patients Covid.

De manière très originale, le groupe Doctegestio met en relation l’ensemble de ses établissements médico-sociaux et les établissements de santé, afin de mettre à disposition des uns l’expérience des autres et de fluidifier les parcours patients. C’est notamment le cas dans la région grenobloise entre l’association AAPPUI et le groupement hospitalier mutualiste.

Enfin, le Groupe a accéléré son action digitale en mettant à disposition de ses professionnels toute une gamme d’outils numériques, permettant la gestion des téléconsultations ou encore la création d’une application originale permettant aux chirurgiens de déclarer les interventions reportées.

Le groupe Doctegestio tient à souligner, la réactivité de ses professionnels de santé, leur esprit de solidarité et leur compétence dans la gestion d’une pathologie complexe qui n’a pas fini de nous livrer tous ces secrets. Leur élan de solidarité a permis de maintenir et de renforcer l’offre de soins dans les territoires où Doctegestio est présent.

Ne soyez plus le dernier au courant !